16 Feb
2024

Principales différences entre la fabrication discrète et la production par processus

Découvrez le rôle essentiel que joue votre logiciel dans la fabrication discrète et dans la production par processus.

No items found.
Principales différences entre la fabrication discrète et la production par processus
No items found.
Consumer Product Goods
Text Link
Food & Beverages Processing
Text Link
Machining Center
Text Link
Material Building & Construction
Text Link
Original Equipment Manufacturer (OEM)
Text Link
Packaging & Co-manufacturing
Text Link
Pharmaceuticals & Supplements
Text Link
Text Link

Que vous gériez une usine de fabrication discrète ou de production par processus, les logiciels sont probablement devenus un élément crucial de votre production globale. Le passage au numérique à l'aide d'un logiciel de fabrication permet d’obtenir des analyses intelligentes qui aideront les usines à trouver des gains d'efficacité à chaque étape, vous aidant ainsi à maximiser la cadence et à produire plus de produits finis en utilisant moins de ressources.

Fabrication discrète ou production par processus

Bien que les deux puissent être complexes, les différences entre la fabrication discrète et la production par processus peuvent être décomposées en concepts simples.

Qu’est-ce que la fabrication discrète ?

La fabrication discrète fait référence à la production d’articles ou d’unités distincts et individuels qui s’assemblent pour produire un bien final. Dans ce type de fabrication, les produits sont généralement reconnaissables et peuvent être considérés comme des entités distinctes. Dans la fabrication discrète, les produits sont généralement fabriqués à travers une série d’étapes ou d’opérations spécifiques et distinctes. Chaque article est souvent personnalisé ou fabriqué sur commande, et le processus de production implique l'assemblage de divers composants ou pièces. La fabrication automobile, l’assemblage électronique, la construction aérospatiale et la production de biens de consommation sont des exemples d’industries manufacturières discrètes.

Les principales caractéristiques de la fabrication discrète sont :

  1. Unités distinctes : Les produits finis sont des éléments individuels et séparés avec des limites claires.
  2. Nomenclature (BOM) : Les produits sont souvent créés à l'aide d'une nomenclature, qui spécifie les composants et leurs quantités requises pour l'assemblage.
  3. Personnalisation : Les produits peuvent être personnalisés en fonction des exigences du client, entraînant des variations dans le processus de fabrication.
  4. Lot de production : La production est généralement organisée en lots, chaque lot étant constitué d'une quantité spécifique d'articles.
  5. Production en usine : Les processus de fabrication sont souvent organisés en usine, où chaque travail est effectué dans un ordre unique avec des exigences spécifiques.

Qu’est-ce que la production par processus ?

La production par processus est un type de fabrication dans lequel des produits finis sont produits en combinant des ingrédients ou des matières premières à travers une série d'étapes chimiques ou mécaniques, impliquant souvent une méthode de production continue ou par lots. Contrairement à la fabrication discrète, où les produits peuvent être facilement reconnaissables en tant qu'unités individuelles, la production par processus implique la production de biens homogènes, tels que des liquides, des poudres ou des gaz. Le résultat d’une production par processus est généralement constitué de quantités en vrac d’un produit qui ne peuvent pas être séparées en unités individuelles.

Les principales caractéristiques de la production par processus sont :

  1. Production continue ou par lots : La production par processus implique souvent une production continue pour des articles avec un flux constant et ininterrompu (par exemple, des produits chimiques) ou une production par lots pour des articles produits en quantités spécifiées (par exemple, des produits pharmaceutiques).
  2. Production basée sur des formules ou des recettes : Les produits sont créés sur la base de formules ou de recettes spécifiques qui dictent les quantités et proportions exactes d'ingrédients à utiliser.
  3. Transformation chimique ou physique : Le processus de production implique généralement des transformations chimiques ou physiques des matières premières pour créer le produit final. Cela peut inclure des réactions, un mélange, un chauffage, un refroidissement et d'autres processus.
  4. Production homogène : Les produits finis sont généralement uniformes et homogènes, ce qui rend difficile la différenciation entre les unités individuelles au sein d'un lot.
  5. Contrôle de qualité strict : Compte tenu de la nature des processus de production, le contrôle de la qualité est crucial pour garantir la cohérence et la qualité des produits finis.

La fabrication de produits chimiques, la transformation des aliments et des boissons, la fabrication pharmaceutique, le raffinage du pétrole et du gaz, la fabrication de cosmétiques, le papier et la pâte à papier, les plastiques et la teinture et la finition des textiles sont des exemples d'industries et de produits qui utilisent souvent la fabrication par processus.

La production par processus repose sur la précision, l'automatisation et des systèmes de contrôle pour maintenir une qualité de produit constante et répondre aux normes réglementaires. Les industries de transformation utilisent donc fréquemment des logiciels et des systèmes spécialisés de contrôle de processus pour gérer et monitorer les processus de production.

Défis rencontrés par les fabricants discrets

Les industries de fabrication discrète sont confrontées à divers défis qui peuvent avoir un impact sur l'efficacité, la compétitivité et le succès opérationnel global. Voici quelques-uns de ces défis :

  1. Complexité de la personnalisation : À mesure que les clients exigent des produits plus personnalisés, la gestion de la complexité des diverses configurations de produits peut s'avérer difficile. Cette complexité s'étend à la planification de la production, à la gestion des stocks et au maintien de processus de fabrication efficaces. Cela nécessite une planification de production personnalisée pour s’adapter aux variations dans la conception des produits. Contrairement à la fabrication continue, où les processus sont plus standardisés, la fabrication discrète nécessite une flexibilité en matière de planification et d'établissement du calendrier.
  2. Cycles de vie des produits courts : La fabrication discrète implique souvent des industries dont les technologies et les préférences des consommateurs évoluent rapidement. Les cycles de vie courts des produits obligent les fabricants à s’adapter rapidement, en introduisant de nouveaux produits et en retirant les anciens, ce qui peut mettre à rude épreuve les processus de développement et de production.
  3. Chaînes d'approvisionnement complexes : La fabrication discrète implique des chaînes d'approvisionnement complexes avec plusieurs fournisseurs et composants. La grande quantité de composants augmente la complexité des processus d’assemblage et nécessite une logistique et une gestion des stocks efficaces.

Gestion de la personnalisation et de la variabilité des produits dans la fabrication discrète

La fabrication discrète est bien adaptée pour gérer la personnalisation et la variabilité des produits, car elle implique la production d’articles distincts et individuels. Voici plusieurs façons dont la fabrication discrète aborde la personnalisation et la variabilité des produits :

  1. Nomenclature (BOM) : La fabrication discrète utilise souvent une nomenclature, qui est une liste détaillée des composants, des pièces et des matériaux nécessaires pour assembler un produit. Cela permet aux fabricants de spécifier et de suivre l'ensemble unique de composants nécessaires pour chaque produit personnalisé.
  2. Bons de travail et commandes : La personnalisation de la fabrication est souvent gérée par le biais de bons de travail ou de commandes. Chaque commande correspond à une demande spécifique du client ou à une configuration de produit, permettant la personnalisation des produits en fonction des exigences du client.
  3. Systèmes de fabrication configurables : Les systèmes de fabrication discrets peuvent être configurés pour s'adapter aux variations de conception du produit. Les lignes d'assemblage ou les postes de travail configurables peuvent être ajustés pour gérer différents composants ou étapes d'assemblage afin de répondre aux exigences spécifiques de chaque produit personnalisé.
  4. Assemblage modulaire : Les fabricants peuvent concevoir des produits de manière modulaire, dans laquelle différents modules ou composants peuvent être facilement combinés pour créer une variété de configurations de produits. Cette approche modulaire facilite la personnalisation sans nécessiter une refonte complète du processus de fabrication.
  5. CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et CAM (Fabrication Assistée par Ordinateur) : Les logiciels de CAO permettent la conception de produits personnalisés, et les systèmes CAM aident à traduire ces conceptions en instructions de fabrication. Cette intégration permet une communication transparente entre la conception du produit et le processus de fabrication, facilitant ainsi la personnalisation.
  6. Planification automatisée de la production : Les systèmes avancés de planification et d’établissement de calendrier aident à optimiser les calendriers de production en tenant compte des différentes configurations de produits, des priorités de commande et des contraintes de ressources. Cela assure une utilisation efficace des ressources tout en tenant compte de la variabilité.

En tirant parti de ces stratégies et technologies, la fabrication discrète permet de gérer efficacement la personnalisation et la variabilité des produits, permettant aux fabricants de répondre aux divers besoins des clients tout en maintenant la rentabilité et l'efficacité de la production.

L'importance de la technologie dans la fabrication discrète

Voici quelques solutions logicielles couramment utilisées pour gérer les processus de fabrication discrète :

  1. Systèmes de planification des ressources d'entreprise (ERP) : Les systèmes ERP intègrent divers processus commerciaux, notamment la gestion des commandes, le contrôle des stocks et la planification de la production, fournissant une plate-forme centralisée pour la gestion des ressources et assurant une communication transparente entre les départements.
  2. Systèmes d’exécution de la fabrication (MES) : Les MES se concentrent sur l’usine, comblant le fossé entre la planification et la production. Ces systèmes permettent de monitorer et de contrôler les opérations de fabrication en temps réel, en offrant des fonctionnalités telles que le suivi de la production, la gestion de la qualité et l'analyse des performances.
  3. Logiciel de planification et d’ordonnancement avancé (APS) : Les systèmes APS optimisent les calendriers de production en tenant compte des contraintes, de la disponibilité des ressources et de la demande des clients. Ces outils améliorent l'efficacité en alignant les plans de production sur les données en temps réel et en minimisant les retards de production.
  4. Systèmes de gestion du cycle de vie des produits (PLM) : Les systèmes PLM gèrent l'ensemble du cycle de vie du produit, de la conception et du développement à la fabrication et à la maintenance. Ces solutions facilitent la collaboration, le partage de données et le contrôle des versions tout au long du processus de développement de produits.
  5. Systèmes de gestion de la qualité (QMS) : Un logiciel QMS assure le respect des normes de qualité et des exigences réglementaires. Il permet de surveiller et de contrôler la qualité des produits en mettant en œuvre des processus complets d’assurance qualité.
  6. Logiciel de monitoring de la production en temps réel : Les solutions de monitoring de la production en temps réel jouent un rôle clé dans l'amélioration de la visibilité des processus de fabrication. En capturant et en analysant les données en temps réel, ces outils permettent aux fabricants de prendre des décisions éclairées, d'optimiser la production et de réagir rapidement aux conditions changeantes dans l'usine.

Le secteur de la fabrication discrète évolue rapidement, et il est donc essentiel d’adopter des solutions logicielles avancées pour rester compétitif et répondre aux demandes d'un marché dynamique.

Comment le monitoring de la production aide les fabricants discrets

La capacité de réagir rapidement aux conditions changeantes dans l'usine contribue à une efficacité accrue, à une réduction des coûts et à une compétitivité accrue dans le paysage dynamique de la fabrication discrète. Les fabricants discrets vont bénéficier des avantages suivants grâce au monitoring de la production :

Visibilité en temps réel :

  • Comment cela fonctionne : Les systèmes de monitoring de la production collectent en permanence des données provenant de capteurs, de machines et d'autres sources pertinentes dans l'usine. Ces données sont ensuite traitées et affichées sur des tableaux de bord en temps réel, offrant une vue complète des activités de production.
  • Exemple : Un fabricant discret utilisant le monitoring de la production peut voir instantanément l'état de chaque machine, la progression des travaux en cours et l'efficacité globale de la ligne de production. Cette visibilité permet d'identifier les goulots d'étranglement ou les ralentissements, permettant des interventions rapides pour maintenir des taux de production optimaux.

Suivi des performances de la machine et des temps d’arrêt :

  • Comment cela fonctionne : Les systèmes de monitoring de la production suivent les performances de machines individuelles, mesurant des facteurs tels que les temps de cycle, les temps d'arrêt et le taux de rendement global (TRG). Tout écart par rapport aux performances planifiées déclenche des alertes.
  • Exemple : Si une machine dans une chaîne d'assemblage subit un ralentissement ou un temps d'arrêt imprévu, le système de monitoring de la production alerte immédiatement les opérateurs ou les équipes de maintenance. Cette réponse rapide minimise les perturbations et permet de maintenir des taux de production constants.

Contrôle de la qualité et suivi des défauts :

  • Comment cela fonctionne : Des capteurs et des systèmes d'inspection intégrés à la chaîne de production capturent des données sur la qualité des produits. Les outils de monitoring de la production analysent ces données en temps réel pour détecter les défauts ou les écarts par rapport aux normes de qualité.
  • Exemple : Si un défaut est identifié au cours du processus de fabrication, le système de monitoring de la production fournit des notifications immédiates. Cela permet aux opérateurs d'arrêter la production, d'enquêter sur le problème et de prendre des mesures correctives avant que les produits défectueux n'atteignent la fin de la chaîne.

Planification de la production et optimisation de la planification :

  • Comment cela fonctionne : Les systèmes de monitoring de la production s'intègrent aux outils de planification et d'ordonnancement de la production, permettant aux fabricants d'aligner la production sur la demande. L’obtention des données en temps réel aident à ajuster les calendriers de production de façon dynamique.
  • Exemple : Supposons qu'il y ait une augmentation soudaine des commandes des clients pour une variante de produit spécifique. Le système de monitoring de la production alerte les planificateurs, qui peuvent ensuite ajuster le calendrier de production pour donner la priorité au produit à forte demande, garantissant ainsi l'exécution des commandes dans les délais.

Utilisation des ressources et amélioration de l’efficacité :

  • Comment cela fonctionne : En surveillant l'utilisation des ressources, telles que les machines et la main-d'œuvre, les systèmes de monitoring de la production aident à optimiser l'utilisation des ressources. Cela inclut l’identification des ressources sous-utilisées ou surchargées.
  • Exemple : Le système peut identifier si une machine particulière est systématiquement sous-utilisée pendant certains quarts de travail. Sur la base de ces informations, le fabricant peut ajuster les horaires des équipes ou réorganiser les tâches pour maximiser l'efficacité de cette machine et réduire les coûts opérationnels.

Initiatives d'amélioration continue :

  • Comment cela fonctionne : Le monitoring de la production fournit des données historiques et des tendances de performances, permettant aux fabricants d'identifier les domaines à améliorer. Cela favorise une culture d’amélioration continue en facilitant la prise de décision basée sur les données.
  • Exemple : L'analyse des données de production au fil du temps peut révéler des modèles d'inefficacité ou des problèmes récurrents. Les fabricants peuvent utiliser ces informations pour mettre en œuvre des optimisations de processus, des programmes de formation ou des mises à niveau d'équipement afin d'améliorer le taux de rendement global.

Apprenez-en davantage sur le monitoring de la production, la façon dont vous pouvez le mettre en œuvre dans votre usine et l’intégrer à d’autres solutions logicielles de fabrication, le type de données qui sont capturées et comment elles sont transformées en insights qui peuvent vous aider à rester compétitif.

Related articles

Back to the blog
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
No items found.

Related articles

Back to the blog
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
11
Apr 2024

Votre guide en matière de contrôle statistique du processus (CSP)

En tant qu’entreprise manufacturière, il est essentiel de comprendre le contrôle statistique du processus pour survivre et prospérer dans l’environnement hyper-compétitif d’aujourd’hui.

French
10
Apr 2024

Définir la différence entre le temps de production et le temps de cycle

Le temps de cycle et le temps de production sont des indicateurs clés de la performance manufacturière. Découvrez ce que chacun signifie et comment les utiliser pour augmenter la productivité dans le cadre de votre processus de production.

French
13
Mar 2024

Moteurs d’efficacité manufacturière : Monitoring des machines et du TRG

Le monitoring des machines et du TRG (taux de rendement global) sont efficaces pour améliorer l'efficacité globale, mais quelle est la différence entre eux et qu'est-ce qui est le mieux adapté à vos opérations?

French
13
Mar 2024

Engines of Manufacturing Efficiency: Machine Monitoring and OEE

Machine Monitoring and OEE (Overall Equipment Effectiveness) are effective at boosting overall efficiency, but what is the difference between them and what is best for your operations?

English