Types de gaspillages dans le lean manufacturing - le gaspillage dû au sur-traitement

Par Peggy Fonrose - 08 octobre, 2019

De nombreux facteurs peuvent conduire au gaspillages dûs au opérations inutiles. Parfois, les produits qui sont sur-traités sont extrêmement complexes et coûteux et il peut être difficile d'identifier clairement s'il y a eu du sur-traitement dans le processus de fabrication. Dans d’autres cas, une comparaison des spécifications détaillées du client ou l’élimination des reprises/reprises de travail peut éliminer le sur-traitement.

En utilisant la méthode du lean manufacturing, les produits sont conçus et fabriqués à l'aide d'équipements et de méthodes de conception permettant d'assurer que les produits finis répondent exactement aux exigences des clients.

Les causes de gaspillages résultant du sur-traitement comprennent:

  • Spécifications du client mal communiquées menant à des ambiguïtés au niveau des exigences exactes
  • Reprise du travail pour répondre aux spécifications du produit ou aux exigences de qualité
  • Processus de travail mal planifiés entraînant des étapes supplémentaires en cours de route
  • Le fait d'inclure plus de composants ou de matériaux que nécessaire dans le processus de fabrication afin que le produit soit conforme aux spécifications
  • Inclure des composants d'une précision dimensionnelle supérieure à celle nécessaire
  • Utiliser des matériaux dont les propriétés dépassent inutilement les spécifications (ex. résistance, dureté, pureté, etc.)

Un exemple simple de gaspillage résultant du sur-traitement est lorsqu'une partie d'un produit est hautement polie nécessitant de la main-d'œuvre et de la machinerie lorsque cette caractéristique n'est pas requise par le client ou pour assurer la fonctionnalité du produit. Le sur-traitement peut également survenir lorsqu'on effectue plus d'analyses que nécessaire afin de respecter les spécifications du produit, lorsqu'on apporte des ajustements aux composants après l'installation ou lorsqu'on fabrique des produits trop complexes et spécialisés techniquement.

Worximity_Lean_Manufacturing_Motion Waste

Similairement aux autres types de gaspillages, le gaspillage résultant du sur-traitement peut survenir en usine autant que dans les bureaux. Dans un contexte de bureau, produire des rapports plus détaillés que nécessaire pour essayer de satisfaire de nombreux utilisateurs est une forme de gaspillage dû au sur-traitement. L'utilisation d'outils analytiques d'usine intelligente comme des tableaux de bord personnalisés pour chaque étape peut constituer un moyen de réduire les gaspillages dûs au sur-traitement.

Les consultants en lean manufacturing conseille souvent aux entreprises de «se mettre dans les souliers de leur client», autrement dit, de regarder les spécifications et les produits à travers les yeux de leurs clients. En utilisant cette approche lorsqu'on examine le produit fini d'un client et en établissant une vision du produit final qui se rapproche plus à celle du client, vous pouvez mieux identifier à quelle étape un traitement excessif est susceptible de se produire. Vous pourrez ensuite travailler à rebours dans le cadre du processus de production afin d'éliminer tout sur-traitement à n'importe quelle étape.

CTA_Banner_1280x400_FR_etude_de_Cas_ADL

 

Les consultants en lean maunufacturing vont aussi inciter leurs clients à « apprendre à identifier » et d'ailleurs, lorsqu'on adopte la méthode du lean manufacturing, on dit aussi « qu'on apprend à voir ».

[Après avoir examiné notre série de huit (8) billets sur le gaspillage en lean manufacturing], vous êtes maintenant en mesure de pouvoir performer votre propre vérification « apprendre à voir » des huit (8) types de gaspillages qui, en retour, vous aidera certainement à générer une valeur pour votre entreprise. Bien entendu, lorsque vous avez accès à vos données de production, vous pouvez non seulement identifier les gaspillages cachés, mais également quantifier les gaspillages évidents afin que vous puissiez à la fois évaluer les coûts d'amélioration et mesurer les résultats obtenus suite aux progrès.

Une fois que vous aurez mis en place des outils analytiques d'usine intelligente, vous pourrez enseigner aux employés les types de gaspillages (Downtime) et ensuite former des équipes de deux (2) afin que celles-ci puissent à leur tour faire l'exercice d'identifier les gaspillages ainsi que leur source. Les outils analytiques d'usine intelligente peuvent être des catalyseurs technologiques et culturels essentiels pour responsabiliser les membres de votre équipe de lean manufacturing.

Vous pourrez facilement retenir les huit (8) types de gaspillages du lean manufacturing grâce à l'acronyme Downtime:

  • Defects
  • Overproduction
  • Waiting
  • Non-Utilization
  • Transport Waste
  • Inventory
  • Motion
  • Excess Processing

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre